ecologie

Energie renouvelable : des objectifs en France

La France a de sérieux objectifs quant à la mise en place des mesures concrètes. Certes très sérieuses, ces objectifs ne datent pourtant pas d’hier. Comment être sûrs que cela convient aux besoins des particuliers. On ne sait pas. Pour se faire une idée de comment fonctionne les installations, voici les faits à retenir dans les propositions gouvernementales liées aux installations à énergie renouvelable.

Objectif Françaises

En termes de production énergétique, la France vise une électricité à 40% renouvelable d’ici 2030. Cet objectif a été fixé durant les sommets environnementaux qui se sont succédé à Rio, à Kyoto et à Marrakech. Cet objectif de 40% de la production électrique nationale est assez réaliste, car les énergies renouvelables ne manquent pas. A l’horizon 2030, ces objectifs seront inscrits dans la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie, a annoncé le ministre de la transition énergétique. Pour atteindre ces objectifs, des efforts seront demandés aux foyers et aux autres propriétaires, ainsi qu’aux automobilistes. La question posée est quelle est le degré d’austérité que les classes démunies devront affronter, étant donné leurs rôles dans l’atteinte de cet objectif ?

Energie renouvelable à considérer

Pour l’Ademe, la France est loin du compte. Des efforts importants sur les énergies renouvelables doivent être réalisés et délaisser les réacteurs pressurisés européens. Selon une étude toujours menée par l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), le développement des énergies renouvelables pour produire de l’électricité permettra une réduction de la consommation pour en réduire le coût. Les réductions concrètes seront à observer d’ici une vingtaine d’années.

Avis du professionnel

Electricien le Chesnay pointe du doigt ces mesures, certes applicables, mais dont les résultats seront effectifs en 2030 voir 2040. D’après ses observations, les particuliers resteront des laissés pour compte, sauf si ils prennent le taureau par les cornes et entament des mesures de leurs côtés. Il faut changer la manière dont on produit de l’énergie, il faut la consommer de façon plus intelligente, mais il faut surtout apprendre à consommer moins, voire beaucoup moins. Heureusement pour les franciliens, leurs artisans électriciens semblent en savoir plus que les politiciens en termes de transition énergétique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *