joint-silicone

Le point sur l’utilisation des joints en plomberie

Les joints sont indispensables en plomberie ! Nécessaires pour garantir l’étanchéité des canalisations et de certains équipements, ils doivent être réalisés parfaitement que ce soit sur les tuyaux ou les sanitaires. Les différentes sortes de joint et leur installation, voici tous ce qu’il faut savoir sur les joints en plomberie.

Les joints en plomberie, quels sont-ils ?

Les joints sont indissociables de tous les travaux de plomberie et dans tout le secteur du bâtiment. En effet, ces produits nécessaires à l’étanchéisation de certains équipements et installations servent à prévenir les fuites d’eau ou de gaz. Souvent, le plombier utilise des joints en plomberie, lors de la réalisation d’un raccord entre deux tuyaux. Le choix est multiple et adaptable selon la spécificité du raccord utilisé et des tuyaux à connecter. Parmi les joints les plus couramment utilisés, il y a ceux en bleu, en rouge, en vert ou en fibre galvanisés. Mais, il y a également les joints toriques, plats en caoutchouc, en PTFE, à filasse.

Mais, en plus des joints en plomberie utilisée pour réaliser des raccords, il y a aussi ceux destinés aux applications sur des équipements ou des installations. Ce sont également des joints utilisés pour rendre étanche certains équipements tels que les baignoires, les receveurs de douches, les lavabos ou les éviers. Pour ce type d’utilisation, le plombier a le choix entre deux types de joints, à savoir le joint en silicone et celui auto-adhésif. L’un comme l’autre est efficace pour étanchéifier une installation, mais si la silicone est plus utilisée par les professionnels, l’auto-adhésif plus facile à utiliser est plus destiné aux particuliers.

Comment réaliser un joint de qualité ?

Les joints en plomberie doivent être parfaitement réalisés vu le rôle qu’ils tiennent sur plusieurs équipements dans un logement. Ce qui explique pourquoi à Bagneux, ce type de travaux est confié à un plombier connaisseur.

  1. Avant de réaliser un joint quelconque, le plombier Bagneux devra préparer l’emplacement en nettoyant la surface avec un cutter. Si le joint devra été placé sur des tuyaux, les deux extrémités de ceux-ci doivent être parfaitement lissent.
  • Il faut ensuite placer le joint. S’il s’agit d’un joint destiné aux équipements sanitaires, il suffit de l’étaler en s’assurant de couvrir parfaitement à l’endroit prévu. Quant au joint qui sert au raccordement des tuyaux, il devra être placé avant les raccords afin de rendre étanche la connexion entre deux tuyaux.
  • Après toutes ces opérations, il faut procéder au test en réalimentant le tuyau en eau. Si aucune fuite n’apparait, les joints ont donc été très bien installés.

Connaitre toutes ces étapes est essentiels afin de pouvoir réaliser les joints en plomberie. En effet, il faut refaire régulièrement les joints afin d’éviter les fuites et la propagation des traces d’humidité.

1 thought on “Le point sur l’utilisation des joints en plomberie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *