cyclables

Les parcours cyclables de bourgogne

En Bourgogne, on peut faire du vélo sur de nombreux chemins de halage. Par exemple sur le chemin de halage du canal de Bourgogne qui fait 20 km, de Dijon à Pont-de-Pany, via le lac Kin. Puis le chemin de halage du canal du Centre sur 22 km, de Chalon-sur-Saône à Santenay et encore le chemin de halage du canal du Nivernais pendant 40 km le long de l’Yonne, entre Vaux, au sud d’Auxerre, et Châtel-Censoir, au-delà des rochers du Saussois. Sur ces parcours cyclables, on y découvrira la gastronomie locale.

En projet sur ces chemins de halage

Prolongement des chemins de halage vers Montceau-les-Mines, Paray-le-Monial et Digoin, avant la réalisation d’un ambitieux « tour de Bourgogne » par les halages, intéressant les quatre départements bourguignons : Yonne, Nièvre, Côte-d’Or et Saône-et-Loire.

Quelle est la nature de la voie ?

Cheminement asphalté longeant le canal, au plus près, sur l’emprise du chemin de halage.

Y-a-t-il une bonne sécurité ?

Itinéraire en site propre, donc parfaitement sécurisé. En promenade familiale, le seul danger est la proximité de l’eau.

Quel est le profil du parcours pour vélo électrique ?

Plat, par définition.

Quels sont les paysages traversés ?

Environnement fluvial, approche progressive, depuis Dijon, de la vallée de l’Ouche. Depuis Mâcon, des coteaux et des vignobles de la Côte chalonnaise et des Maranges.

La signalisation est-elle correcte ?

Nombreux panneaux indiquant directions et distances.

Quels sont les équipements de ces parcours ?

Aires de pique-nique et équipements sanitaires, çà et là.

Comment trouver les cartes et documents spécifiques à ces parcours cyclables ?

« A vélo le long du canal de Bourgogne », roadbook de 32 pages de Jean-Claude Raby, disponible auprès de Côte-d’Or Tourisme.

Carte touristique « Saône-et-Loire : Bourgogne du sud » et topoguide « La Voie verte Saône-et-Loire », disponible auprès du comité départemental du département de Saône-et-Loire.

Le château de la Rochepot, figure emblématique du pays de Côte-de-Beaune. De là, routes et chemins de vigne permettent de rejoindre Meursault, d’abord, puis Puligny-Montrachet et enfin Santenay où l’on retrouvera la voie verte menant à Chalon.