La pompe à chaleur est-elle toujours efficace ?

La pompe à chaleur a toujours été considérée par professionnels et particuliers comme étant un système de chauffage efficace. Et c’est le dispositif le plus recommandé dans le domaine du chauffage. Toutefois, peu connaissent véritablement les indicateurs de rendement de cet appareil. Entre le COP, le SPF et les indicateurs complémentaires, voici tous les éléments à connaitre sur le rendement de la pompe à chaleur.

Les indicateurs de rendement d’une pompe à chaleur

Le succès de la pompe à chaleur repose principalement sur sa performance, considérée comme étant beaucoup plus élevée que les autres systèmes de chauffe. En effet, il existe diverses bonnes raisons d’utiliser la pompe à chaleur. Toutefois, plusieurs variables déterminent le rendement réel d’une pompe à chaleur dont le COP ou coefficient of performance. Par le COP on fait référence à la chaleur procurée ou l’énergie produite par la PAC par rapport à l’énergie utilisée.
Mis à part ce COP général, il y a également le COP constructeur (ou commercial), COP global, celui annuel. Fait également partie des éléments qui permettent de déterminer le rendement d’une pompe à chaleur la valeur SPF ou le Seasonal Performance Factor ou la performance moyenne de la PAC sur toute une saison de chauffage. Ainsi, une pompe à chaleur disposant d’un COP (autour de 4) et d’un SPF élevé est jugée plus performante.

Le rendement de la PAC, des éléments complémentaires à prendre en compte

Pour connaitre les meilleures solutions de rendement de sa pompe à chaleur, l’expertise du plombier Houilles est sollicitée. Il est important de toujours se poser des questions sur le rendement de la pompe à chaleur, un appareil censé procurer la chaleur et par accessoire la climatisation et l’eau chaude. D’après les coefficients précisés plus haut, une bonne pompe à chaleur devra avoir un bon COP et de SPF ; toutefois, d’autres indicateurs complémentaires doivent être pris en compte.
Le rendement de la PAC pourra notamment fluctuer selon le type de l’équipement, mais aussi de son système de fonctionnement. En effet, une pompe à chaleur telle que celle géothermique est jugée plus performance que les autres types de PAC. Pourra également influencer le niveau de performance d’une pompe à chaleur le niveau de la température aux alentours du bâti où l’appareil est mis en place. Ainsi, le rendement de l’installation sera meilleur lorsque la température de la source et d’échange est faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *