courant-triphasé

Zoom sur l’électricité monophasé et triphasé

Le courant monophasé alimente la majorité des installations électriques françaises. Toutefois, le triphasé est également présent mais pour un usage restreint. Quelle sont les principales différences entre ces deux types, découvrons le avec ce qui suit.

Quelques définitions

Voici quelques définitions qui permettront d’augmenter le savoir-faire sur l’électricité et les installations électriques domestiques d’une manière générale.

Courant alternatif

Les abonnés aux installations électriques ont du, à un moment donné, entendre parler de courant continu et de courant alternatif. Il s’agit du courant électrique périodique qui transporte une charge égale dans un sens comme dans l’autre. Il faut savoir que la majorité des installations électriques mises en place en France est alimenté par le courant alternatif.

Phase

Selon électricien Guyancourt , ce terme désigne le ou les canaux conducteurs présents sur une installation électrique. Auparavant, la phase désignait les canaux présents sur une source de courant alternative. La première définition est utilisée par les artisans professionnels.

Différences entre monophasé et triphasé

Le courant électrique triphasé compte 4 phases dont une neutre, tandis que le monophasé comporte une phase de neutre et une. Le courant triphasé résout la problématique de la puissance des installations. D’une manière générale, le triphasé est utilisé pour alimenter des réseaux destinés à un usage professionnel. Aussi, les soucis inhérents au courant monophasé alternatif ne sont pas d’actualité sur les équipements en triphasé. On peut démontrer que le courant triphasé délivre une puissance instantanée sans composante pulsée contrairement au courant monophasé où la puissance instantanée présente une variation sinusoïdale de fréquence double superposée à une composante continue. Il est absolument nécessaire d’annuler cette pulsation de la puissance car elle se retrouve également dans la puissance mécanique transmise par l’arbre de l’alternateur et se traduit par une pulsation du couple mécanique qui peut entraîner la destruction de ce dernier. De plus, les alternateurs triphasés ont un meilleur rendement que leurs homologues monophasés et le régime triphasé occasionne moins de pertes lors du transport en ligne de l’électricité. On entend également parler du courant polyphasé, un autre terme qui permet de définir le triphasé. Pour plus de précisions sur la question, il faut contacter l’artisan électricien de Guyancourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *