Entretien de VMC

Entretien de VMC : les techniques à entreprendre

Afin de profiter d’un air de qualité dans son foyer, la performance d’un système de ventilation est désormais incontournable. À ce point, la Ventilation Mécanique Contrôlée s’avère être le meilleur équipement du marché. Son rôle est d’assurer et d’améliorer le renouvellement l’air à l’intérieur d’un logement.

Toutefois, pour que ce matériel puisse conserver son efficacité, il doit subir un entretien qui suit les règles de l’art. Sans plus attendre, voici les méthodes à adopter dans une maintenance de VMC.

Connaître la bonne fréquence pour entretenir sa VMC

Pour la durabilité de la VMC, il est préférable de procéder à un entretien régulier. De cette manière, évaluer l’état de son matériel est techniquement plus efficace. Il est plus facile de déceler les éventuelles anomalies pouvant nuire à son fonctionnement.

En cas de panne ou de défectuosité de l’équipement, l’origine du dégât peut être interceptée à temps sans que le problème se soit amplifié. De ce fait, il faut savoir la bonne fréquence pour entamer les réalisations. Celle-ci doit surtout tenir compte de ses composantes principales.

  • Les entrées d’air doivent être entretenues tous les 6 mois
  • Les bouches d’extraction doivent être entretenues tous les 3 mois
  • Les gaines ainsi que le caisson doivent être entretenus tous les 2 ans
  • Le matériel doit subir un entretien annuel

Procéder en fonction du type de VMC

Avant toute chose, il faut préciser que la Ventilation Mécanique Contrôlée présente deux types de matériel : la VMC simple flux et la VMC double flux. Pour recevoir de plus amples précisions sur la différence entre ces dernières, le mieux serait de consulter le site vmc-vandamme.be. Évidemment, les méthodes à suivre pour leur entretien diffèrent d’un appareil à un autre. C’est pourquoi il faut choisir les procédures de maintenance en fonction de la catégorie utilisée.

Pour une VMC simple flux

Les étapes d’un entretien de VMC simple flux sont les suivantes :

  • Nettoyage des entrées d’air : enlèvement de toutes formes de polluants (mousse, poussière, bactéries, etc.)
  • Vérification et nettoyage des bouches d’extraction à l’aide d’un pinceau et d’un chiffon microfibre
  • Nettoyage du caisson moteur

Pour une VMC double flux

Les opérations à réaliser pour un entretien de VMC double flux sont relativement complexes. Si la maintenance du simple flux est accessible à tout le monde, le double flux sollicite l’intervention d’un professionnel qualité dans le domaine. Il dispose des compétences suffisantes pour s’adonner aux réalisations avec moins de difficultés. Il doit procéder selon la technique suivante :

  • Nettoyage des filtres trouvés sur les bouches d’extraction.
  • Préfiltre sur l’arrivée d’air
  • Nettoyage des filtres dans le caisson

Vérifier toutes les composantes du matériel

Après le nettoyage de la VMC, il est important de faire une petite analyse des différents composants du matériel avant qu’il ne soit de nouveau monté. L’objectif de cette étape est surtout axé sur la performance de l’équipement. Chaque élément doit subir une profonde évaluation pour déterminer leur fonctionnalité et leur efficacité. Au final, il faut rédiger un rapport des résultats. Ce dernier va noter les éventuelles pièces à remplacer, les pièces à réparer et les points à appuyer.